Huiles CBD, extraction au CO2 Versus extraction à l'alcool (Ethanol)

Avec le développement du marché du CBD en Europe et un peu partout ailleurs dans le monde, on note une accélération de l’innovation et avec elle, une professionnalisation des différents acteurs du milieu cannabique. Les investissements aidants, on développe et perfectionne sans cesse les procédés, de la culture de la plante à sa consommation, et le domaine des extractions profite pleinement de cette émulation, avec une constante évolution des pratiques. Pour répondre à la forte demande, et pour proposer un produit le plus sain possible, on préfère donc désormais le CO2 (ou plus exactement du Dioxyde de carbone supercritique) au gaz, (butane, propane…) ou à l’alcool, pour un produit fini d’une pureté totale, c’est à dire sans aucune trace de solvants. La principale technique employée, appelée « extraction au CO2 supercritique », nécessite toutefois de bonnes connaissances et un matériel spécifique coûteux.

Le CO2 supercritique : Qu’est-ce que c’est ?

Le CO2 supercritique est obtenu en chauffant du dioxyde de carbone au-delà de sa température critique (31 °C) et en lui appliquant une pression supérieure à sa pression critique (74 bars). Dans cette phase, il présente alors un comportement intermédiaire entre l’état liquide et l’état gazeux avec des propriétés particulières : une masse volumique élevée comme celle des liquides, un coefficient de diffusivité intermédiaire entre celui des liquides et des gaz et une faible viscosité (comme celles des gaz). Le CO2 dans sa phase supercritique, présente l’avantage d’être un solvant « vert » totalement neutre, non toxique, non polluant, non inflammable. Il peut être mis en œuvre à des températures voisines de la température ambiante (40 à 60 °C) respectant ainsi la nature chimique des composants thermosensibles. Les pressions de travail élevées sont facilement atteignables avec les technologies disponibles aujourd’hui.


Les procédés d’extraction / fractionnement par CO2 supercritique permettent de :

  • Isoler et prélever avec une grande précision une molécule ou un composé soluble dans le CO2
  • Eliminer une contamination au cœur ou en surface d’un matériau solide (odeur ou goût indésirable, substances allergogènes…)
  • Obtenir une molécule ou un composé en préservant toute son intégrité et tirer pleinement profit des qualités qui lui sont propres
  • Traiter des produits sensibles à la chaleur
  • Réaliser des économies d’eau, production en voie sèche
  • Séparer des familles de molécules très voisines chimiquement des mélanges complexes

Ces procédés sont particulièrement intéressants pour les produits issus de l’agriculture biologique (alimentaires et cosmétiques) car ils permettent d’obtenir de nouveaux ingrédients, proches de la matière première. Les composés obtenus, grâce à la relative basse température et au caractère chimiquement inerte du gaz carbonique, respectent la « matrice » originelle et la nature des molécules extraites. Ainsi, les composants les plus thermosensibles ne sont pas détériorés, ce qui est particulièrement intéressant pour conserver les vitamines, arômes et antioxydants…


Pourquoi le CO2 supercritique est la meilleure méthode d'extraction  ?

L’extraction au CO2 est considérée comme la méthode d’extraction la plus sûre, la plus propre et la plus scientifiquement contrôlée. Un équipement coûteux est nécessaire, et le processus prend du temps et des compétences pour arriver à des lots constants de produits. Les méthodes d’extraction supercritique ou sous-critique utilisent les températures et la pression pour extraire et isoler les cannabinoïdes. L’huile extraite est très pure, avec un goût et une odeur naturelle. Les produits issus d’une extraction au CO2 sont en général très puissants, même si la chaleur utilisée dans certaines techniques peut endommager le contenu en terpènes et autres composés, ce qui réduit les potentiels bienfaits thérapeutiques de l’ensemble du phytocomplexe du cannabis.

Pour quelles raisons vaut-il mieux éviter les Huiles CBD produites à partir d'extractions à l'alcool  (Ethanol) ou au gaz ?

L’extraction des cannabinoïdes à l'alcool est relativement peu coûteuse. Elle nécessite peu d'équipement et le processus dans son intégralité est assez simple. Malheureusement, il est assez difficile, ou même impossible, d’éliminer complètement les résidus de solvants dans l’extrait obtenu, qui, selon les quantités et si on les absorbe de façons répétées, peuvent s’accumuler dans l’organisme, occasionnant éventuellement des problèmes de santé, ce qui est paradoxal quand on connaît les vertus bénéfiques des Cannabinoïdes. La présence d’éléments chimiques potentiellement nocifs, même s’il ne s’agit que de traces, rend cette méthode inadaptée à des fins médicales. Même si elles sont efficaces pour extraire les cannabinoïdes, ces méthodes ont un autre inconvénient : la détérioration de nombreux autres composés bénéfiques naturellement présents dans la matière première du cannabis. Avec le CO2, on obtient un produit fini complètement pur, sans aucune trace ou résidu chimique.

Voici quelques exemples de résidus de solvants potentiellement présents dans les extractions à l'alcool ou au gaz:

  • ISOPROPANOL
  • MERCAPTAN
  • 2-METHYLPENTANE
  • CYCLOHEXANE
  • BENZENE
  • NEOPENTANE
  • N HEPTANE
  • N PENTANE
  • METHANOL
  • ISOBUTANE
  • 2,2 DIMETHYLBUTANE
  • 3-METHYLPENTANE
  • ISOPENTANE
  • N BUTANE

Conclusion

Vous l'avez compris, tous les produits ne se valent pas, lorsque vous devez acheter une huile CBD, il est important de choisir un produit de qualité optimale. Ne vous jetez pas trop vite sur le premier produit que vous trouverez, voici nos conseils avant d'acheter de l'huile au CBD :

- Renseignez vous bien auprès du revendeur ou consultez la fiche technique du produit sur internet 
- Veillez à ce que l'huile soit Full Spectrum, c'est à dire qui possède un spectre complet de cannabinoïdes et autres principes actifs
- Veillez aussi à ce que l'huile soit obtenue par extraction au CO2 à partir de chanvre cultivé en Union Européenne
- Veillez également à ce que le produit mentionne le numéro de lot du produit (batch) pour garantir sa traçabilité
- Demandez également à avoir les certificats d'analyses de laboratoire pour être sur du taux de cannabinoïdes affichés sur le produit
- Evitez les Huiles CBD dont vous ne ne pouvez pas avoir plus de détails sur l'origine et sur les méthodes de fabrication

Vous pourrez trouver des huiles CBD de qualité optimale sur notre boutique en ligne.

Sources:

https://www.softsecrets.com/fr/actualites/national/l-rsquo-extraction-au-co2/
https://ingrebio.fr/series/le-co2-supercritique-une-voie-a-explorer-pour-les-ingredients-biologiques/?print=print-search
https://www.cannabis.info/fr/blog/methodes-plus-populaires-dextraction-dhuile-de-cbd
https://dailydabs420.com/2016/03/28/supercritical-co2-extraction/
https://finance.yahoo.com/news/supercritical-co2-extraction-standard-cannabis-223406942.html?soc_src=social-sh&soc_trk=ma
https://www.redstormscientific.com/tips-to-choose-best-cbd-tinctures/
http://eirlab.eu